Dimanche 18 septembre prochain s’ouvrira la 9ème saison de musique ancienne à l’église Sainte-Marie de Mulhouse. Commencée modestement en 2014, elle propose depuis quelques années entre 25 et 30 concerts par an, allant de la musique médiévale jusqu’à la première moitié du XIXème siècle, en passant par la Renaissance et la riche période baroque.

Genèse

Tout a commencé en 2014, lorsqu’une musicienne chilienne de passage à Mulhouse, la violoniste Carmen Gloria Palma, a découvert l’église Sainte-Marie de Mulhouse. « Elle est tombée en amour du lieu, m’a demandé si elle pourrait y jouer, a proposé de monter un petit cycle de concerts… », rappelle le prêtre en charge de la paroisse catholique du centre-ville, Hervé Paradis-Murat. Depuis la disparition du Festival de musique baroque de Mulhouse, les amateurs de musique ancienne se trouvaient un peu orphelins…

Si au départ, bon nombre de concertistes venaient de la Schola Cantorum de Bâle , haut-lieu de la musique baroque, le bouche-à-oreille et les réseaux des musiciens ont permis de constituer un véritable vivier, avec des ensembles de la région, des instrumentistes et chanteurs issus d’autres départements de musique ancienne, au conservatoire de Strasbourg , à la Haute école de musique de Genève , au CNSM de Lyon … Au point que les propositions affluent et que ces dernières années, le cycle s’est considérablement étoffé, avec quasiment un concert chaque semaine (hors pause estivale).

Tout cela est possible grâce à l’engagement de Claudia Reggio, flûtiste et responsable de l’ensemble La Travesia qui participe grandement à la programmation et surtout, au chargé d’âmes des lieux qui ouvre grand son église pour accueillir des musiciens, trois dimanches sur quatre et parfois le samedi. C’est beaucoup de temps mais aussi, de belles rencontres.

Accessibilité

La plupart des concerts sont en accès libre, avec plateau. Sept sur 28 seulement sont payants (12 € ou 18/15€). Les organisateurs de la saison de musique ancienne à Sainte-Marie comptent sur la fidélisation et la générosité des auditeurs, les musiciens ont aussi besoin de vivre et bon nombre de ceux qui se produisent sont professionnels. Le cycle est soutenu par le Crédit mutuel Europe et a sollicité le soutien de la Ville de Mulhouse et de la Collectivité européenne d’Alsace. Il s’appuie également sur un partenariat avec France 3 Alsace.

Temps forts

L’éventail du répertoire est à nouveau très large allant de la musique médiévale et baroque (avec l’ensemble INTERCOLOR le 8/1 autour de femmes compositrices) jusqu’à la musique romantique: deux concerts seront consacrés à la figure de Schubert ou de Chopin, sans s’interdire de faire dialoguer un compositeur suisse contemporain, Carl RÜTTI, avec une figure comme GEMINIANI (La Belle Maguelone le 14/5). Quelques propositions plus exotiques viendront nous surprendre au long de cette saison : des chants séfarades qui dialogueront avec la musique occidentale (Orient-Occident le 26/3) et également un programme de musique baroque latino-américaine avec l’ensemble LA TRAVESIA (Le souffle du Nouveau Monde 27/11)

On retrouve dans cette saison des valeurs sûres : du baroque italien (Viaggio in Italia le 28/5, Bologne 1700 le 16/4), l’incontournable Jean-Sébastien Bach (Jauchzet Gott in allen Landen le 18 septembre en ouverture de cette saison ) Purcell (avec l’ensemble Le Masque et l’ensemble Calisto)…, et bien sûr Mozart, l’enchanteur (22/1) L’Ensemble Vocal Universitaire de Strasbourg, sous la direction de Clotilde GABORIT nous gratifiera du Requiem de Campra, la musique française baroque sera ainsi bien présente dans cette saison nous donnant aussi à entendre des oeuvres de Boismortier.

On retrouve des ensembles familiers et fidèles de cette saison de musique ancienne à Sainte Marie : La Travesia, dirigée par Claudia REGGIO  (avec 6 concerts cette année), l’Ensemble Calisto, Le Banquet musical L’ensemble Le Masque, l’ensemble Hortus Musicalis. Nous aurons aussi le plaisir d’accueillir pour la première fois un jeune ensemble strasbourgeois La Lira Armonica (16/4) et des musiciens issus de la Haute Ecole de Musique de Genève Marcos Garcia Guttieres et Daniel De Morais pour un Orfeo à Rome (9/10)

Quelques concerts avec des effectifs plus imposants : l’Ensemble Vocal Universitaire de Strasbourg pour le Requiem de Campra, le 11 juin 2023, un Consort de flûtes traversières qui pour des Grandes Traversées le 15 janvier 2023.

Télécharger le programme de la Saison 2022-2023 en cliquant ici ou directement sur l’image.

Si vous souhaitez être tenu informés régulièrement des concerts de la Saison de musique ancienne, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter concerts.

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.