Date

19 Oct 2021
Expired!

Heure

20 h 00 min - 22 h 30 min

Soirée d’éthique publique : Abus : un moment de vérité pour l’Eglise

Dans le contexte de crise des abus, dont l’étendue vient d’être révélée par le rapport de la CIASE, il est plus que jamais essentiel que nous en parlions. Comme l’écrit Sr Véronique MARGRON, présidente de la CORREF,  » le seul chemin, en mouvements, en paroisses, en communautés, est d’en parler ensemble ». 

Pour ce faire, nous vous invitons à participer, mardi 19 octobre à la Maison Loewenfels à 20h,  à la retransmission de la soirée d’Ethique publique qui s’est déroulée au Centre Sèvres le 5 octobre dernier. Cette soirée fera intervenir :

Véronique Margron, dominicaine, théologienne, présidente de la Conférence des Religieux et Religieuses de France (Corref). En 2019, contribue à la Mission commune d’information (MCI) du Sénat sur les infractions sexuelles sur mineurs.

Philippe Portier : membre de la Ciase, directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études (« Histoire et sociologie des laïcités »), professeur à Sciences Po, auteur avec Jean-Paul Willaime de La religion dans la France contemporaine, Armand Colin (2021).

Cette rediffusion sera suivi d’un échange entre tous, pour qu’ensemble nous puissions partager nos questions et nos doutes.

 La formulation de 45 recommandations (15 pages de texte) est sans doute l’apport le plus original du rapport de la CIASE, le plus précieux car tourné vers l’avenir pour aider à le construire. Elles témoignent d’une connaissance rare de la réalité ecclésiale et de ses modes de fonctionnement, d’une liberté, d’un courage et d’une audace exceptionnelles si l’on songe qu’il s’agit là du résultat d’un « audit » de laïcs appartenant à une commission externe à l’Eglise, même si elle a été voulue et créée par elle. Ce document représente un élément clé, précis, essentiel, incontournable dans la perspective du Synode sur la synodalité officiellement lancé dans les diocèses à la mi-octobre. Il est essentiel que les catholiques s’en emparent.

L'événement est terminé.

Une réponse

  1. Catherine MICHEL dit :

    j’ai été bouleversée par l’homélie du Père Hervé en ce samedi 9/10/21. Et je salut cette Église qui reconnaît ses fautes, ses faiblesses; oui, il y a victimes et leurs nombres est ahurissant, comment pouvons-nous réparer, un tel gâchis? Je n’ai pas de réponse. je sais juste être enfant de Dieu comme tous mes contemporains avec mes propres fragilités et blessures. Je n’ai pas à juger, n’étant pas habilité pour le faire et je pense ce soir au très ST Pape françois représentant cette Église qui comme un père ne voulait pas de cela. Mais le débat serait forcément long; je ferai le nécessaire pour assister à cette rencontre mardi 19/10/21.
    Que nos prières puissent être entendues, sachant que le combat est rude, que le pardon semble n’être qu’un « mot » à nous de lui donner tout son sens.
    Cordialement M.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *