Date

09 - 10 Oct 2021
Expired!

Heure

20 h 00 min - 17 h 00 min

Beethoven : L’intégrale des sonates pour violoncelle et pianoforte

Dans le cadre de sa saison de musique ancienne, Sainte-Marie Eglise Centre Ville est heureuse de vous convier à l’intégrale des sonates pour violoncelle et pianoforte de Ludwig van BEETHOVEN qui sera donné par Florent Audibert, violoncelle et Matthieu Schweiger, pianoforte.

Cette intégrale des sonates pour violoncelle et pianoforte sera donnée en deux concerts, respectivement le samedi 9 octobre 2021 à 20h et le dimanche 10 octobre 2021 à 17h.

Bien que moins nombreuses que les sonates pour piano et violon, les pièces consacrées par Beethoven au duo clavier-violoncelle sont loin de représenter dans son oeuvre un corpus sans grande importance. Trois recueils de variations et surtout cinq sonates : il y a là de quoi apprécier toutes les subtilités de l’écriture beethovénienne pour la « petite basse », que le Triple concerto de 1804 met lui aussi particulièrement en valeur, lui accordant un rôle à sa mesure.

Les dates de composition de ces partitions, qui s’étendent de 1796 à 1815, suggèrent également un intérêt soutenu pour l’instrument (tandis que les sonates pour violon, écrites pour l’essentiel en l’espace de quelque six ans, semblent dans une plus grande mesure devoir leur existence à une nécessité ponctuelle), tout en apportant un témoignage de ce que l’on définit fréquemment, bien qu’un peu schématiquement, comme les « trois styles » de Beethoven, les deux premières sonates appartenant à la période de formation, la troisième au style « héroïque » et les deux dernières à la maturité.

La fréquentation de nombreux violoncellistes, bons amateurs ou virtuoses (Frédéric-Guillaume II, les frères Duport, Bernhard Romberg, Joseph Linke…), fut pour le compositeur, qui lui-même ne pratiquait pas l’instrument, un élément déclencheur et lui permit de ne pas sacrifier la pertinence du geste aux idées musicales. Instrument au passé déjà glorieux, honoré par Bach, Vivaldi, Boccherini ou – dans une moindre mesure – Haydn, le violoncelle entre avec Beethoven dans la période romantique de son histoire, expérimentant une nouvelle liberté à l’égard des canons classiques de la musique de chambre et un travail mélodique poussé, à l’opposé du rôle qu’il pouvait jouer dans un continuo, tout en s’enrichissant de la confrontation et du dialogue avec un autre instrument, le piano, dont il est devenu l’égal.

Angèle Leroy

Florent Audibert et Matthieu Schweiger, tous deux passionnés d’instruments historiques, vous proposent cette intégrale sur des instruments de l’époque de Beethoven. Un violoncelle de l’école italienne de 1595, avec des cordes en boyaux, un archet de l’époque classique, un pianoforte viennois, copie d’Anton Walter, exactement contemporain des 2 sonates de l’opus 5 et du set de variations sur un thème de Haendel, et un autre, original vers 1820, lui aussi avec une mécanique viennoise, caractéristique de l’évolution de ces instruments au tournant du 18ème et 19ème siècle à laquelle Beethoven a été particulièrement sensible.

L'événement est terminé.

Programme

Programme des deux concerts

Samedi 9 octobre - 20:00
Concert n°1
Douze Variations pour violoncelle et piano sur le thème « See the conquering hero comes » de l’oratorio de Haendel Judas Macchabée WoO 45 Composition : vraisemblablement 1796. Dédiées à la princesse Marie Christiane de Lichnowsky. Durée : environ 12 minutes. Sonate pour piano et violoncelle no 1 en fa majeur, op. 5 no 1 1) Adagio sostenuto – Allegro 2) Allegro vivace Durée : environ 25 minutes Entracte Sonate pour piano et violoncelle no 2 en sol mineur, op. 5 no 2 1) Adagio sostenuto ed espressivo – Allegro molto più tosto presto 2) Rondo (Allegro) Composition : 1796. Dédiées à Frédéric-Guillaume II, roi de Prusse. Durée : environ 23 minutes. Durée totale du concert : environ 1heure
Dimanche 10 octobre - 17:00
Concert n°2
Sonate pour piano et violoncelle no 3 en la majeur, op. 69 1) Allegro ma non tanto 2) Scherzo : Allegro molto 3) Adagio cantabile (en mi majeur) 4) Allegro vivace Composition : 1807-1808. Dédiée à Ignaz von Gleichenstein. Durée : environ 27 minutes. Entracte Sonate pour piano et violoncelle no 4 en do majeur, op. 102 no 1 1) Andante - Allegro vivace 2) Adagio - Tempo d’Andante - Allegro vivace Durée : environ 15 minutes. Sonate pour piano et violoncelle no 5 en ré majeur, op. 102 no 2 1) Allegro con brio 2) Adagio con molto sentimento d’affetto 3) Allegro – Allegro fugato Composition : 1815. Dédiées à la comtesse Maria von Erdödy. Durée : environ 20 minutes. Durée totale du concert : environ 1heure

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *